Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucie GARD

Infanticide à Labrousse an VII (suite 26).

31 Octobre 2010 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Procés infanticide an 7 ( 1798 )

Vingtroisiéme piéce.

Interrogatoire de Marie COUSSIN six ventose an sept.

Fermiere-d-Auvergne--1905-.jpg

Interrogatoire fait par nous Gilbert BONNAULT président du tribunal criminel du département du Cantal seant a Saint Flour a Marie COUSSIN accusée et détenue en la maison de justice ammenée par deux gendarmes en la salle dinstruction criminelle.
Auquel interrogatoire avons procédé de la maniére qui suit écrivant Etienne SAINCTYON notre commis greffier.
Du six ventoze lan sept (24 février 1799) de la République française une et indivisible.
Interrogée de son nom, prénom, age, profession et demeure.
A répondue sappeller Marie COUSSIN agée de trente et un ans veuve d'Antoine CARANOVE de letat de cultivateur habitante du lieu de Dulhes commune de Labrousse.
Interrogée si dans le mois de frimaire dernier (novembre) elle ne sest pas accouchée dun enfant femelle et ce quelle en a fait.
A répondue sen etre accouchée et lavoir donné a sa belle mere pour lenterrer.
Interrogée combien de temps garda telle cet enfant aprés sa naissance, avant de le donner ainsi a enterrer.
A répondue quelle ne sen souviens pas bien, mais quelle savait que lenfant pouvait avoir trois ou quatre jours.
Interrogée si elle en avait bien soin avant quil ne mourut.
A répondue qua linstant de sa naissance elle lui donna de leau et quil mourut aussitot.
Interrogée pourquoi lenfant étant mort aprés sa naissance elle attendit trois ou quatre jours pour le faire enterrer. 
A répondue quelle a cru pouvoir le garder mort pendant quelque temps sans faire de mal.
Interrogée ou elle garda le cadavre avant de dire a sa belle mere de le faire enterrer.
A répondue lavoir laissé dans un grenier.
Interrogée pourquoi elle nappella point du secours pour faire ses couches.
A répondue que lheure de lacouchement arriva plutot quelle ne lattendait.
Interrogée pourqoi dit telle a des personnes qui viennent la voir aprés son accouchement qu'elle n'avait point accouché mais essuyée une perte.
A répondue qu'elle ne leur répondit rien, et que leur eut telle dit quelque chose elle ne sait trop cequelle peut leur avoir dit parcequelle est un peu imbécille.
Interrogée ou sa belle mère lui dit avoir porté lenfant.
A répondue que sa belle mère ne lui en a rendu aucun compte.
Plus avant na été interrogée.
Lecture a elle fait du present interrogatoire et de ses réponses.
A dit que ses réponses contiennent la vérité qu'elle y persiste et a déclarée faire choix du citoyen BON fils pour son deffenseur officieux, na su signer de ce interpellée et avons signé avec notre commis greffier.
signé : BONNAULT président et SAINCTYON commis greffier.

A suivre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article