Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucie GARD

Conscrits de 1925.

23 Février 2011 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Nos soldats classes 1900 à 1940

Huit jeunes gens sont inscrits au tableau de recensement.

DELROUX Louis Vincent, né le 14 avril 1905 à Labrousse, cultivateur au village d'Enserres. Fils de Jubin et de LAROUSSINIE Jeanne.
Signalement : cheveux bruns, yeux marrons, front ordinaire, nez moyen, visage ovale.

 Renseignements : degré d’instruction 3, vélocipédiste.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 2 frères ou soeurs vivants. Manque la phalangette de l'index de la main droite par suite d'accident.

GARRIGOUX Raymond Antonin, né le 29 janvier 1905 à Paris (Seine), cultivateur au village de Julhac. Fils de Guillaume et de SIQUIER Anne.
Signalement : cheveux bruns, yeux marrons, front ordinaire, nez ordinaire, visage ovale.

Renseignements : degré d’instruction 3, sait monter à cheval, soigner les chevaux, conduire les voitures.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 1 soeur vivante.

LAVEISSIERE François, né le 12 mars 1905 à Labrousse, cultivateur au village de Lavente. Fils de Antoine et de CARRIER Catherine.

Signalement : cheveux bruns, yeux marrons, front ordinaire, nez rectiligne, visage ovale.

Renseignements : degré d’instruction 3.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 3 frères ou soeurs vivants.

TARRISSE Joseph, né le 24 février 1905 à Cros de Ronesque canton de Vic sur Cère, cultivateur. Fils de Géraud et de VEYRE Marie.

Signalement : cheveux châtains, yeux bleus, front ordinaire, nez rectiligne, visage ovale.

Renseignements : degré d’instruction 2, sait monter à cheval, soigner les chevaux, vélocipédiste.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 9 frères ou soeurs vivants.

DELMAS Antonin, né le 30 juin 1905 à Labrousse, cultivateur. Fils de Arthémon décédé et de GARRIGOUX Marie décédée.

Signalement : cheveux châtains, yeux gris clair, front ordinaire, nez rectiligne, visage ovale.

Renseignements : degré d’instruction 3, sait monter à cheval,soigner les chevaux, conduire les voitures, vélocipédiste.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 2 soeurs vivantes.

GRANIER Antoine, né le 13 octobre 1905 à Saint Hippolyte, canton d'Entraygues, département de l'Aveyron, cultivateur. Fils de Joseph et de MAS Eugénie décédée.

Signalement : cheveux blonds, yeux bleus, front ordinaire, nez rectiligne, visage long.

Renseignements : degré d’instruction 2, vélocipédiste.
Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 6 frères ou soeurs vivants.

LACOSTE Pierre Joseph, né le 3 juillet 1905 à Labrousse, cultivateur à Lescure. Fils de Géraud et de LAROUSSINIE Marie.

Signalement : cheveux châtains, yeux gris clair, front ordinaire, nez rectiligne, visage ovale.

Renseignements : degré d’instruction 3, sait monter à cheval,soigner les chevaux, conduire les voitures, vélocipédiste.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 1 frère vivant.

VIGIER Blaise, né le 7 décembre 1905 à Vezels Roussy canton de Montsalvy département du Cantal, cultivateur. Fils de Joseph décédé et de VIGIER Delphine.

Signalement : cheveux châtains, yeux marron clair, front bombé, nez camus, visage rond.

Renseignements : degré d’instruction 3, sait monter à cheval,soigner les chevaux, conduire les voitures, vélocipédiste.

Inscrit d'office, signe.

Réclamations ou situation des inscrits : 3 frères ou soeurs vivants.

 

Lire la suite

Nécropole française L'Egalité (Montdidier).

17 Février 2011 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Nécropoles et Monuments

 la NN de Montdidier l'égalité
Cette nécropole de 2.798 m², a été édifiée pendant la guerre.
Le cimetière militaire français (rue Jean-Doublet) contient 745 soldats français, décédés de leurs blessures.
Parmi eux reposent deux soldats de Labrousse :
JEAN Jean-Hippolyte soldat au 105° R.I. Mort pour la France le 19 juin 1915 âgé de 21 ans.
VAURS Urbain Paul soldat au 16°R.A. Mort pour la France le 15 mai 1916 âgé de 25 ans.
Tous les deux décédés à l'Hôtel Dieu de Mondidier (Somme) des suites de leurs blessures de guerre.

NN-Montdidier-2.jpg

JEAN Jean-Hippolyte est né le 9 janvier 1894 à Lavergne, fils de Jean (1851-1932) cultivateur à Lavergne commune de Labrousse et de Catherine BENECH (1867-1938).
Jean a deux frères et une soeur :
-Pierre né en 1885.
-Maria (1888-1978).
-Pierre né en 1896.
Jean-Hippolyte est inhumé à la Nécropole Nationale "l'EGALITE" tombe individuelle N°527.
 NN Mondidier
VAURS Urbain Paul est né le 12 novembre 1890 à Fortet, fils de Guillaume Jean Antoine dit Hippolyte (1844-1919) cultivateur à Fortet commune de Labrousse et de Marie BOISSY (1856-1936).
Urbain Paul a un frère et une soeur :
-Marie né (1875-1956).
-Jean Jules né en 1878.
Urbain Paul est inhumé à la Nécropole Nationale "l'EGALITE" tombe individuelle N°132.
 suite-NNl-egalite.jpg
Montdidier fut brièvement occupée, du 31 août au 13 septembre 1914, au cours de l'avancée allemande du début de la guerre.
Mais, après la bataille de la Marne, le front se stabilisa à une dizaine de kilomètres de la ville, qui restait cependant à portée de tir de l'artillerie allemande. En février et mars 1917, au cours de l'opération Alberich, les troupes du Kaiser opérèrent un recul, afin de raccourcir leur front, qui éloigna pour un temps les zones de combat, à environ quarante kilomètres de la ville. Cependant, en mars 1918, lors de leur première offensive du printemps, les Allemands occupèrent une seconde fois Montdidier, qui ne fut définitivement libérée, devenue champ de ruines, que le 10 août.

le-monument.jpg

Ville martyre,Montdidier a le triste privilège d'avoir reçu dans ses cimetières militaires les corps de 16 228 soldats morts  pendant les deux conflits mondiaux.
La nécropole nationale (rue de Roye) renferme 7 406 soldats français (dont 1 617 regroupés en 2 ossuaires) tués sur le champ  de bataille, 1 soldat belge et 1 soldat italien morts pendant la Première Guerre mondiale; y reposent aussi 24 soldats français morts pendant la Seconde Guerre mondiale, 24 soldats alliés (13 de la Royal Air Force, 1 de la Royal Australian Air  Force, 10 de la Royal Canadian Air Force).

l-ossuaire-de-Montdidier.jpg

La nécropole allemande (rue Jean-Doublet) 8 051 soldats allemands.

 En-arriere-plan-le-cimetiere-allemand.jpg

Au fond le cimetière allemands ; leurs croix sont en fer noire. 
Au monument aux morts (place de la République)  sont gravés les noms de 178 soldats montdidériens morts pendant la Grande Guerre, la Seconde Guerre mondiale (civils et militaires), la guerre d'Indochine et la guerre d'Algérie.
Un monument dédié aux 212 aviateurs français tombés dans le ciel de Picardie en mai-juin 1940 se trouve rue Eustache-Le-Sueur.

VOIR :

http://www.montdidier-histoire.fr/grande-guerre/

 

Lire la suite

La maison abandonnée.

13 Février 2011 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Poésies, pensées...

015

Eux sont loin maintenant, et le logis demeure.
On dit qu’il est humide et par le temps miné :
Nul n’a compris, hélas ! qu’il se désole et pleure
Tous les êtres chéris qui l’ont abandonné.

 

Un lierre l’a couvert d’un manteau de verdure
Comme pour en voiler l’éternelle douleur ;
Nul œil indifférent ne doit voir la blessure
Qui ronge lentement la maison jusqu’au cœur.

 

Et souvent, dans les nuits où souffle la tempête,
Lorsque le vent s’attaque à ses murs crevassés,
La maison sent la mort qui passe sur sa tête
Et se dit que peut-être elle a souffert assez...

 

Quelquefois, cependant, l’abandonnée espère
Qu’ils n’ont pas oublié, qu’ils reviendront un jour,
Et voyant sous le vent trembler l’herbe légère :
« Les voilà, pense-t-elle, enfin c’est le retour ! »

 

Mais le jour a passé, déjà le soir est proche ;
Personne n’est venu, ce n’était rien encor.
De l’angelus au loin, grave, tinte la cloche,
Et la vieille maison pleure son bonheur mort.

 

Puisque ceux qu’elle aimait déjà l’ont oubliée,
Puisqu’ils ne songent plus au vieux foyer noirci
Dont la vie à la leur est à jamais liée,
Le reste des mortels peut l’oublier aussi.

 

Elle n’abritera désormais plus personne
Et demeurera seule avec leur souvenir,
Car elle ne veut pas qu’un autre pas résonne
Aux lieux où son amour n’a pu les retenir.

Alice de Chambrier

 

Alice de Chambrier, Femmes poétesses du 19e siècle.
Née le 28 septembre 1861 à Neuchâtel et décédée le 20 décembre 1882, était une poétesse suisse.

Elle écrivit, très tôt, de très nombreuses poésies, jusqu'à sa mort après un coma diabétique.
Un choix en fut publié par Philippe Godet sous le titre d'Au delà, expression qui revient fréquemment dans ses vers.

Lire la suite

Don patriotique du 20ème de l'impôt le 23.6.1815.

7 Février 2011 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Conseil Municipal

23.6.1815-don-patriotique.jpg

Le conseil municipal par authorisation de M. le Préfet.

A l'effet de délibérer au nom de la commune a titre de don patriotique pour l'équipement des gardes nationaux une somme faisant le vingtième des impositions foncière de 18éme.

Le conseil a délibéré de payer dans la quinzaine le vingtième pris au marc le franc sur touts les contribuables a titre de don patriotique au maire de Labrousse. 

(ADC 5 E 353)

Lire la suite

10 juin 1815 - serment du maire et de l'adjoint.

6 Février 2011 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Conseil Municipal

10.6.1815-serment-du-maire-et-de-l-adjoint.jpg

(ADC 5 E 353)

Lire la suite