Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucie GARD

Nos cloches de 1831 à ce 26 août 2015.

31 Août 2015 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Labrousse visite

 M. Samson YOUNG visite nos cloches.

M. Samson YOUNG visite nos cloches.

Nos cloches de 1831 à nos jours

Suite à cet article : Bataille à Labrousse en 1831

Il était de coutume pendant les orages de sonner les cloches afin d’éloigner celui-ci. Le peuple avait la plus grande confiance en cet usage qui se révélait souvent efficace. Cet usage provoquait beaucoup de désordres et il fut interdit par un édit royal de 1784.

En 1831 l’église de Labrousse fut le théâtre d’une bataille entre les habitants du haut et du bas de la commune : les uns voulant sonner les cloches, les autres prétendant recevoir tout le temps les orages. Du sang fut même versé et l’édifice sacré interdit.

Le maire De BOISSIEU écrivait le 21 août 1837 au préfet pour obtenir : "Que l’emploi de cent francs accordés pour réparations à la toiture de l’église soit converti à faire des portes neuves à l’église où la vétusté des ferrures et des bois facilitent l’introduction nocturne de ceux qui, au mépris des lois, veulent s’y introduire pour sonner les cloches avant et pendant la durée des orages. L’église de la commune, ayant été en 1831 le théâtre d’une lutte entre les habitants du haut et du bas de la commune, fit interdire l’église pendant quelques temps pour cause de sang répandu, il me serait extrêmement pénible de voir renouveler pareille scène dont nous sommes néanmoins menacés". Cette défense de sonner fut renouvelée par le règlement de 1885, mais on ne tint pas toujours compte de ces mesures.

DONC Notre petit village n’est pas si perdu que l’on veut le croire !

Ce 26 août 2015 après-midi, nos cloches ont reçu la visite de M. Samson YOUNG, professeur à l’université de HONG-KONG et compositeur musical.

Il a en projet un album "Pour qui sonne le glas".

M. YOUNG entreprend donc un voyage de soixante jours, qui couvre les cinq continents, pour enregistrer les sons "de ces grands objets". Il archive : enregistrements, croquis, dessins de ces cloches de bronze afin de créer une composition pour "Sonneurs et Orchestre".

M. YOUNG ECRIT :

"Je souhaite visiter dans le cantal trois cloches : une cloche publique en l'Église Saint-Hilaire de Brezons, une «cloche magique» que l'on croyait posséder un pouvoir spécial contre les foudres à Vigouroux, et une cloche publique en l' Église de Saint-Martin sous Vigouroux qui portait l'inscription "Je vais sonner pour les riches ainsi que les pauvres". Après quelques incertitudes initiales, et avec l'aide de notre guide local Béatrice, nous avons réussi à localiser et enregistrer les trois cloches. Nous avons également visité l'Église de Labrousse, où, en 1831, une bagarre a éclaté entre les villageois qui détenaient des points de vue contrastés concernant le tintement de la cloche du village, avec un côté "croire que le son de la cloche encourage l’orage", et de l'autre côté de croire exactement le contraire du vrai. J'avais seulement lu ce sujet dans un article en passant. Il a été question de l'effusion de sang dans l'église, mais je ne nourrissais aucun espoir que les villageois auraient connaissance de cette histoire. À notre arrivée à Labrousse, nous avons rencontré comme par intervention divine, les historiens locaux Lucie et Claude Gard qui ont effectivement écrit sur la "bataille" dans leur livre Monographie de Labrousse.

Nous avons rencontré d'autres personnes remarquables telles que l’archéologue locale Annie Rassinot et son mari, qui ont généreusement partagé leurs connaissances des cloches dans le Cantal et nous comblaient de l'hospitalité française ; les nombreux maires qui nous ont emmenés dans les belles églises et clochers ; et l'aubergiste au Vigouroux qui a chanté pour nous une chanson folklorique en occitan, sur une cloche qui était tombée dans le lac (qui, incidemment, est aussi la prémisse du livre de Murdock).

En période de conditions météorologiques extrêmes et orageuses, dans les églises le long de la côte et dans les montagnes, les cloches sonnaient pour le voyageur égaré comme des balises sonores de lumière vive. Le scientifique Charles Babbage fait spéculer que les sons ne disparaissent jamais complètement après une articulation, mais sont archivés dans l'air, comme des empreintes sur les particules de l'atmosphère, tel qu'il est mentionné sur le site Web de l'artiste "témoignages de volonté changeante de l'homme."

www.thismusicisfalse.com
Site web du projet : www.bmw-art-journey.com
BMW page Facebook : www.facebook.com/bmw

VOIR aussi ce lien https://soundcloud.com/.../for-whom-the-bell-tolls-cantal

Photos de M. Samson YOUNG, album For Whom the Bell Tolls - Into the world of Alain Corbin.
Photos de M. Samson YOUNG, album For Whom the Bell Tolls - Into the world of Alain Corbin.
Photos de M. Samson YOUNG, album For Whom the Bell Tolls - Into the world of Alain Corbin.
Photos de M. Samson YOUNG, album For Whom the Bell Tolls - Into the world of Alain Corbin.
Photos de M. Samson YOUNG, album For Whom the Bell Tolls - Into the world of Alain Corbin.

Photos de M. Samson YOUNG, album For Whom the Bell Tolls - Into the world of Alain Corbin.

Entrtien autour de l'article " Bataille à Labrousse en 1831".
Entrtien autour de l'article " Bataille à Labrousse en 1831".Entrtien autour de l'article " Bataille à Labrousse en 1831".
Entrtien autour de l'article " Bataille à Labrousse en 1831".

Entrtien autour de l'article " Bataille à Labrousse en 1831".

Lire la suite

Compte rendu du conseil municipal du 26.6.2015.

24 Août 2015 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Conseil Municipal

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2015 - N°6

Excusé : Patrick GLADINE

BULLETIN COMMUNAL

Suite à la distribution du bulletin communal par les conseillers municipaux un tour de table permet de faire le point sur les différents sujets abordés par les habitants.

Le problème du stationnement à la Cité des Pins n’étant toujours pas résolu, une réunion publique sera organisée au mois de septembre.

LOYER A.D.M.R

Au vu de l’indice de référence celui-ci n’évoluera pas au 1èr juillet 2015, il reste fixé à 3 837.50 € annuellement.

DELIBERATIONS

Le conseil municipal décide d’adhérer au groupement de commande d’achat constitué par la CABA en vu de mettre en concurrence les différents fournisseurs d’électricité à partir du 31 décembre 2015 pour les contrats supérieurs à 36 kVA (tarifs jaunes et verts).

Sachant que la commune n’ayant pas de contrat supérieur à 36 kVA dit tarif bleu elle n’obtiendra pas de gain sur le montant de ses factures.

Les services de la DDT se désengageant de l’instruction des documents d’urbanisme au profit des intercommunalités, la CABA assurera cette compétence pour les communes de son territoire, il est donc demandé aux communes de transférer cette compétence en vu d’assurer la continuité de ce service.

Le conseil municipal adopte le transfert de compétence en matière du droit du sol (urbanisme) à la CABA, malgré quelle ne soit pas concernée du fait quelle ne possède pas pour l’instant de document d’urbanisme (PLU, POS, carte communale), cette situation devrait évoluer dans les prochaines années.

PLUI (plan local urbanisme intercommunal)

Comme la loi le prévoit les intercommunalités devront réaliser PLUI à moyen terme, si elles s’engagent avant le 31 décembre 2015 elles bénéficieront d’avantages important, la CABA souhaite s’engager sur cette voie, pour cela les différents conseils municipaux doivent se positionner avant le 22 juillet 2015.

Le conseil émet un avis favorable à cette demande, sachant que l’instruction d’un PLUI durera plusieurs années.

ECOLE

Les 2 enseignantes titulaires (Mme DUVERT, Mme DELFOUR) restent en poste, le ½ poste étant assuré par une enseignante remplaçante.

Le voyage de fin d’année a amené l’ensemble des enfants au parc animalier d’ARDES SUR COUZE.

La fête des écoles a eu lieu le dimanche 28 juin.

Le conseil d’école s’est tenu le 29 juin.

A la demande du personnel une machine à laver et un sèche-linge seront achetés pour la rentrée 2015.

TAP

Mr Daniel VICENTE qui assurait bénévolement depuis 2 ans l’animation sportive des TAP a décidé de prendre du recul, son remplacement sera difficile à assurer.

La commune devra réaliser un PEdT(plan éducatif de territoire), une commission de suivi devra être mise en place, la réflexion sera engagée dés la rentrée.

Une sensibilisation des enfants au tri sélectif a été réalisée en plusieurs séances par un agent de la CABA.

CANTINE

Plusieurs problèmes de fonctionnement sont soulevés par certains membres du conseil municipal, une rencontre sera organisée avant la rentrée avec la responsable du service.

PERSONNEL

Mme Nadine DAUDE responsable de la cantine peut prétendre au vu de son ancienneté à accédé au grade d’agent technique principal de 2ème classe, a condition que le conseil municipal crée ce poste, après réflexion celui-ci décide de différer cette création.

TRAVAUX

Le marché des travaux d’aménagement de l’entrée du Bourg a été confié à l’entreprise EUROVIA pour un montant de 75 766,00€ HT, ils débuteront en septembre 2015.

Les dégâts provoqués par une fuite à la salle du tilleul seront pris en charge par l’assurance au titre de dégâts des eaux.

ACCESIBILITE

Un agent de la société SOCOTEC est venu sur place pour réaliser un diagnostic des différents bâtiments concernés.

ECLAIRAGE PUBLIC

Le syndicat départemental d’énergies du Cantal propose une convention pour le renouvellement d’une 1ére tranche de 17 lampes à mercure, la participation de la commune s’élèvera sous forme de fonds de concours à 2 974.81€.

Le conseil municipal accepte cette proposition.

ACQUISITION

Après la signature de l’acte de vente auprès du notaire Me DUMOND du bâtiment et des terrains appartenant à Mme MILLE la commune est désormais propriétaire.

AIRE DE JEUX

Le bac à sable et le jeu complémentaire seront installés par l’employé communal.

RESEAU D’EAU

La CABA procède à la mise en place de purges du réseau d’eau afin de tenter d’améliorer la qualité de l’eau distribuée.

DDT

Le service instructeur des documents d’urbanismes refuse au nom de la loi montagne toute possibilité de construction sur un terrain appartenant Mme Jennifer FAU au lieu dit La Croix St Pierre, refus incompréhensible car il se situe à quelques mètres de constructions existantes uniquement séparé par la voie communale, la continuité des réseaux étant assurée par les services concernés.

Le conseil municipal décide de faire appel de cette décision qui prive la commune de l’installation de jeunes couples.

AQUISITION CAMION

L’association ANIM EVEIL PARENTALITE mais en vente un véhicule utilitaire MERCEDES, celui-ci est estimé par le concessionnaire de la marque à 3000.00€.

Mr le maire propose que la commune fasse l’acquisition de ce véhicule en remplacement du Renault Master.

Le conseil municipal accepte cette proposition.

Lire la suite