Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucie GARD

Infanticide à Labrousse an VII (suite 2).

29 Août 2010 , Rédigé par sitedelabrousse Publié dans #Procés infanticide an 7 ( 1798 )

DSCN0417.JPG

 

Transcription de la première page du dossier (image ci-dessus).

 

Piéces concernant (déchiré)

trouvé noyé, en la (commune de) Labrousse

contre

Marie Coussin veuve d'Antoine CARANOVE

Et Françoise CAPREDON sa belle mère

habitantes de Drulhes commune de Labrousse

Reçu le 4 ventoze an 7 ( 22 février 1799 )

Par jugement du 16 germinal an 7 (5 avril 1799 )

Marie Coussin a été condamné à la peine de mort

Jugée le 18 frimaire an 8 ( sa belle mère) acquitée

Contumax 16,17,18, en régle

Jugée le 18 frimaire an 8 ( 9 décembre 1799 )

( Dans la mesure du possible, l'orthographe de l'époque a été respectée pour ce qui est des transcriptions intégrales de certaines pièces. Pour d'autres j'ai seulement respecté les tournures de phrases de l'époque. ADC. 38 U 21)

Premiere piéce

Procés verbal de l’agent municipal de la commune de Labrousse

Nous agent municipal de la commune de Labrousse ayant été ce jourdhuy et environ les quatre heures du soir requis par Géraud TOURDES et des propriétaires du lieu du Dat susdite commune de Labrousse ; a l’effet de venir voir un enfant de naissance quil avoit trouvé noyé dans le ruisseau du Dat faisant la séparation du susdit village du Dat et du village de Drulhes ; ou je me suis desuitte transporté accompagné d’Antoine TOURDES garçon du lieu de Drulhes, du nommé Géraud ENTRAYGUES enfant naturel restant au lieu de Lavergnhe, d’Agnés et Jeanne TOURDES habitantes au susdit lieu du Dat tous susdite commune dudit Labrousse ; et y ay trouvé un enfant de naissance que l’on avoit sorty a coté du ruisseau dépandant du coté du Dat qui avoit été commencé a étre dévoré, lequel, ne trouvent personne pour le garder pendant la nuit ; je lay desuite fait transporter chez le citoyen Jean BLANCOT aubergiste patanté habitant au susdit lieu de Labrousse, lequel jay recommandé d’en avoir soin jusques a ce que le juge de paix du canton de Vic en auroit descidé Detout quoi jay dressé le présent procés verbal a Lavergnhe le 22 frimaire an 7 ( 12 décembre 1798 ) de la république et que jay desuitte remis au juge de paix du canton de Vic pour en statuer ainsy quil luy avisera.

DEMARTRES agent municipal

Paraphé le 24 frimaire an 7 de la république ( 12 décembre 1798 )

DELRIEU juge de paix

(Les mots et noms soulignés l'étaient sur le document)

A suivre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article